Françoise Bagnéres

Peintures

Exposition Gallery 21, 21 rue Dauphine, Paris, 1-13 mai 2017

Lorsque la lumière surgit, ma conscience s’éclaire et capte une nouvelle inspiration.
Une voie s’ouvre dans le visible par l’invisible de mes sensations.
Je touche alors à un matériau d’étrangeté, un état de plasticité plus profond:
Ma « Matière-Lumière », matrice de mes paysages.

Matière-Lumière, Le mur de la lumière


Le mur de la lumière, 100x100cm, acrylique sur toile, 2017.
Lorsque la lumière surgit, ma conscience s’éclaire et capte une nouvelle inspiration.
Une voie s’ouvre dans le visible par l’invisible de mes sensations.
Je touche alors à un matériau d’étrangeté, un état de plasticité plus profond: ma « Matière-Lumière ».